ADI TP

gouttière

Quelques informations utiles sur la gouttière PVC dans la suite de l’article.

Caractéristiques d’une gouttière PVC

Comme tout bon matériau, elle a ses caractéristiques les plus basiques. D’abord, la souplesse, la légèreté et la maniabilité aisée la caractérisent. Ce type de gouttière n’est pas lourde. Elle est facile à transporter, du magasin au domicile où elle sera installée. Le client n’aura pas de soucis à se faire lorsqu’il en achète. Ensuite, elle respecte les règles d’assemblage. Notamment l’assemblage par collage et l’assemblage par système. En achetant une gouttière de ce type, il est nécessaire de se rassurer qu’elle puisse s'assembler selon les normes en vigueurs. Enfin, la pose. Elle doit peut se poser, soit par collage, soit par simple emboîtement.

Les avantages dans l’utilisation d’une gouttière PVC

C’est le détail le plus important concernant ce type de gouttière. Elle a plusieurs avantages. D’une part, sa résistance. La matière à base de laquelle elle est composée lui permet de résister au soleil le plus ardent en été. En plus, elle résiste aussi à la grêle, aussi rude soit elle. Pendant les orages, il n’y a pas de risque qu’elle se rompe. Sa résistance s’étend aussi aux produits chimiques. Les acides sont généralement dangereux pour les matières. Mais, ce style de gouttière résiste à celles-ci. D’autre part, son installation. Elle s’installe aisément. Son découpage ne requiert pas de la force. Et le technicien qui la découpe ne risque pas de se tailler un doigt, étant donné la souplesse. Sa fixation, au même titre que son découpage, est facile. Deux choix de pose sont possibles. Soit par collage ; soit alors par un simple emboitement. Elle ne nécessite aucune soudure de quelque nature que ce soit. En outre, la durée de vie de ce matériau n’est pas à négliger. Elle est, sans aucun doute, très durable. Qu’en est-il de son entretien ? Il est simple. Il ne nécessite pas des produits de nettoyage de grande marque. Un entretien simple suffit. Que dire du prix d’achat ? Il est modeste. C’est-à-dire à la portée de tous.

Les différentes étapes pour l’installation

Tout d’abord, il faut préciser qu’elle doit se faire par un technicien. Ou du moins, sous la supervision d’un. Ceci dit, il est trois étapes fondamentales.

La schématisation du système d’évacuation d’eau

C’est ici que tout commence. Il est important de reproduire, sur un format par exemple, le cheminement de l’eau. Cela permet d’estimer les besoins avant de se rendre dans un magasin pour un achat.

Tracer la pente du toit et fixer les crochets

Le traçage a pour but de visualiser les endroits du toit par lesquels passera le matériau, une fois monté. Les crochets eux, sont fixés pour tenir la gouttière le moment venu.

L’assemblage du matériel

Comme dit plus haut, il se fait, soit par collage, soit alors par système à joints. Sans soudures.

Installer les descentes d’eau

Il s’agit tout simplement de monter ces parties relativement arrondies par lesquelles l’eau passe pour le sol. Enfin, fixer les colliers.



Information

ADI TP